URRU : La maison de la musique à Genève – 2017

PROJET AVEC IMRÉ LOUMAYE

Il se lève, un café, une cigarette sur le balcon, c’est presque l’été. C’est le grand jour. Il enfourche son vélo et traverse le M-Parc, là où avant se tenait un grand centre commercial, la nature revient tranquillement. Il arrive sur l’avenue Vibert qu’il longe jusqu’aux rails, passe en dessous et c’est là.

Le club LA MAISON, où ce soir il jouera pour la première fois sur scène. Ce grand bâtiment aux allures de temple de l’âge industriel est un des plus anciens du quartier et abrite ce qui est devenu l’une des pièces majeure de la scène musicale de Genève.

-« Hey, Nico! »

C’est Greg un de ses bons potes. En fait c’est en partie grâce à lui que Nico joue ce soir à LA MAISON.

Greg, ça fait longtemps qu’il est par là. Il se souvient quand la Praille n’était qu’une longue bande de hangars et d’industries au bord des rails. Et puis ça a changé. La ville s’est densifiée, les industries se sont retirées, les piétons et la nature sont revenus s’approprier les lieux. A Praille-Ouest c’est par LA MAISON, cet ancien dépôt réhabilité que tout a commencé. Entre les entrepôts, la vie quotidienne s’est ré-implantée et la musique à refait battre le coeur du quartier. Et puis quelques années plus tard c’est la construction de l’ AUDIO qui a véritablement défini la Croix Verte comme l’axe musical majeur du nouveau Genève. Dans ce centre culturel et musical, Grégoire gère la radio 909 qui a ses locaux ici et participe aux experiences musicales, aux concerts et aux enregistrements dans le grand studio principal.

-« … Ok alors ce soir il aura une première partie, probablement dehors, vu la météo. Et ensuite tu enchaîneras à l’intérieur du club, vers 23h. ça joue pour toi? »

Le projet se joue en deux chapitres. Le premier est l’implantation en 6 à 12 mois d’un club (la Maison) dans la base d’un hangar actuellement vide afin d’amener directement la mixité d’usage nécessaire au quartier. Le second est la construction d’un centre musical (l’Audio) d’ici 6 à 8 ans, offrant une liberté de création musicale nouvelle à la scène genevoise grâce à de nombreux studios en libre accès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *