Marble Palace - 2018

Le 10 juin 1837, à l’occasion de l’inauguration des galeries historiques destinées à « toutes les gloires de la France », Louis-Philippe commande un somptueux décor de théâtre reflétant un palais de marbre. Victor Hugo, Alexandre Dumas ou encore Eugène Delacroix se trouvaient parmi les nombreux invités. Pour l’occasion, un spectacle fut donné sur la scène de l’Opéra royal.

Pierre-Luc-Charles Cicéri, décorateur de l’Opéra de Paris, exécuta spécialement pour le ballet final de la représentation un « palais de marbre rehaussé d’or ».

Un décor somptueux est réalisé, dont la perspective est observable de tous les points de vue de la salle sans aucune découvertes sur les coulisses fort de 16 châssis de près de 9,50 mètres de haut.

Le liant de peinture utilisé à l’époque était la colle de peau de lapin. Ainsi, la peinture était réversible à l’eau et tout ce qui était peint sur des toiles libres, c’est à dire les toiles de fond et les frises furent souvent replongée dans l’eau, effacées afin d’être réutilisées pour d’autres créations. C’est pourquoi les éléments de décor retrouvés n’étaient que des châssis de toiles, laissant le décor incomplet.

A la demande de Jean Paul Gousset (Directeur technique du petit théâtre de la reine), Antoine Fontaine et moi-même nous sommes attelés à la tâche de reconstituer, ré-inventer la perspective originale à partir des châssis existants à travers le dessin, les recherches, puis la maquette. Puis notre équipe de onze peintres a dessiné puis peint le décor pendant près de treize semaines.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *